A PROPOS DE NOUS

Action d’Aide pour le Numérique en Côte d’Ivoire (ADN-CI) est une ONG créée en 2014 sous l’initiative de jeunes ivoiriens férus de nouvelles technologies. Basée dans le district d’Abidjan, elle a pour objectif de réduire la fracture numérique entre pays du Nord et du Sud, mais aussi entre les zones urbaines et rurales, par l’amélioration de l’accès aux outils numériques pour tous et la promotion d’un usage plus responsable d’internet en Côte d’Ivoire.

Selon le rapport du Forum Economique Mondial sur l’indice de préparation aux réseaux (Networked Readiness Index de 2016, la Côte d’Ivoire occupe la 104ème place sur 139 pays en termes de maturité numérique. Le rapport met aussi en avant que les progrès à ce niveau viennent de l’effort du gouvernement avec des défis à relever en termes d’infrastructures et d’attractivité des prix. En effet, le gouvernement ivoirien à travers l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications / TIC (ANSUT) a lancé un programme de subvention dénommé « un citoyen, un ordinateur + une connexion internet ». Notre ONG s’inscrit donc dans cette ligne en ciblant notamment les populations les plus défavorisées. Nous voulons notamment permettre aux élèves dès le primaire de se familiariser avec l’outil informatique par le bais d’aide à la création de salles informatiques, des dons d’ordinateurs, et la promotion des logiciels libres entre autres.

Par ailleurs depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire est présenté comme un Eldorado de la cybercriminalité où les jeunes s’adonnent à des arnaques via le net. Le gouvernement a dans ce cadre crée la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité et une loi relative à la cybercriminalité. Dans cette lignée, notre ONG a vocation à sensibiliser à un usage plus responsable d’Internet. Nous visons également à :

  • servir de forum d’échange d’informations, d’expériences des bons usages du numérique ;
  • plaidoyer pour les droits et intérêts des consommateurs des services numériques ;
  • la sensibilisation des populations à la protection de la vie privée sur internet ;
  • La réalisation d’actions sociales pour les communautés
  • La lutte contre le chômage par la vulgarisation de l’outil internet.

Ainsi plutôt que s’adonner à la cybercriminalité, nous voulons permettre aux jeunes ivoirines de mettre leurs compétences et leurs talents au service du développement du pays.

Notre ONG est ouverte à toute personne désireuse d’œuvrer sur ces différents volets en termes d’accès et de sensibilisation.